Messages étiquettés pétition

Défense de Sarah

Sarah est formatrice EPS au CFA-BTP de Rueil-Malmaison depuis maintenant 6 années. Par ailleurs, elle prodigue aussi des stages de SST à des apprentis. Depuis quelques jours, elle est sous la pression d’une sanction pouvant aller jusqu’à son licenciement.

Sarah n’a pas à être sanctionnée pour des absences d’apprentis qu’elle a signalé dès le premier appel à 13h30, heure de la reprise des cours prévus pour ces jeunes.

Comme la CGT des CFA, soutenez Sarah à votre tour de 2 manières :

Tags: , ,

Non à l’application abusive de l’article 30-4 du statut de juin 2015 !

Sous prétexte d’uniformiser des pratiques déplorables d’une minorité d’OG du réseau et d’optimiser les coûts, le CCCA décide d’imposer aux associations la réduction du versement des primes et gratifications aux salariés, notamment pour absence maladie, utilisant en cela l’article 30-4 du statut du 30 juin 2015.

Les salariés s’opposent à cette décision. Ce texte visé n’a jamais été rédigé dans l’esprit originel du CCCA, comme des organisations syndicales, pour réduire ce qui touche aux salaires, aux congés payés, à l’ancienneté et au déroulement de carrière.

Nous exigeons le maintien de nos droits existants depuis 45 ans !

Télécharger la pétition pour la signer et la faire signer.

Après la campagne de signature , adressez en une copie à :

  • Votre association ;
  • Le CCCA
  • Le syndicat CGT des CFA du BTP

Vous pouvez aussi signer en ligne :

Nous exigeons le maintien de nos droits existants depuis 45 ans !

Sous prétexte d’uniformiser des pratiques déplorables d’une minorité d’OG du réseau et d’optimiser
les coûts, le CCCA décide d’imposer aux associations la réduction du versement des primes et
gratifications aux salariés, notamment pour absence maladie, utilisant en cela l’article 30-4 du statut
du 30 juin 2015.

Les salariés s’opposent à cette décision. Ce texte visé n’a jamais été rédigé dans l’esprit
originel du CCCA, comme des organisations syndicales, pour réduire ce qui touche aux
salaires, aux congés payés, à l’ancienneté et au déroulement de carrière.

Nous sommes opposés à cette double pénalité !

Nous, salariés-es des CFA-BTP, refusons catégoriquement cette proratisation ;

Nous exigeons le maintien de nos droits existants depuis 45 ans !

Je signe

**votre signature**

Partager avec vos amis:

   

Tags: , ,

Grève national pour les salaires

Le Syndicat CGT-des CFA-BTP appelle à la grève pour la journée du 20 juin 2017 de 8h du matin à 22h, journée de négociation des points ETAM et IAC.

  • Les salariés du réseau CCCA n’ont pas eu d’augmentation des points depuis janvier 2012 ;
  • La polyvalence et la mobilité font parti du quotidien dans nos CFA, la baisse des masses salariales a contribué à détériorer nos conditions de travail ;
  • Le Syndicat CGT des CFA demande l’ouverture de vraies négociations de salaires pour la journée du 20 juin prochain.

Signez et faites signer la pétition en ligne et la pétition papier !

Le 29 mai, le syndicat CGT des CFA BTP a déposé  le préavis de grève nationale ci-dessous :

Tags: , , ,

Pétition Nationale sur les salaires

La CGT et la CFDT lance une campagne de pétition pur obtenir une augmentation du point par des réelles négociations sur les salaires.

Affichez, signez et faites signer cette pétition :

et signez en ligne :

Signez en ligne :

Pétition nationale sur les salaires

**votre signature**

Partager avec vos amis:

   

 

 

Tags: ,

Mise à jour à propos de François Hollande : L’appel des Goodyear

Il est utile et urgent de recueillir le plus grand nombre de signatures possibles. La CGT des CFA appelle tous les salariés du réseau CCCA a signer cette pétition.

Merci à tous.

 

Tags: ,

Ne nous laissons pas museler

Un salarié et une Inspectrice du travail attaqués pour avoir dénoncé les pressions exercées par Tefal!

 

Ne nous laissons pas museler

Ne nous laissons pas museler

 

Pétition de soutien à Laura Pfeiffer et à l’ancien salarié de Tefal, envoyés en correctionnelle pour avoir dénoncé les pressions exercées par l’entreprise à l’encontre de l’agente.

Tags: ,

Appel unitaire : nous ne céderons pas !

Ceux qui, au nom de Daech, ont fait subir à Paris et à Saint-Denis un moment d’inhumanité absolue ne nous feront pas céder. Rien ne peut justifier ces assassinats, ici ou ailleurs. Chacune des victimes vit en nous parce que nous appartenons à la même humanité. Notre solidarité à leur égard et à l’égard de leurs familles est totale. Ce crime est immense mais c’est en continuant à vivre librement et fraternellement que notre réponse sera à la hauteur.

Nous ne sommes pas naïfs : nous savons que ces actes de terrorisme appellent des réponses à la mesure du danger qu’ils représentent. Comme nous savons que le rôle des forces de l’ordre et de la justice est essentiel pour protéger nos libertés. Mais cela ne doit pas nous empêcher de réfléchir aux réponses que notre société doit apporter à ces actes et à celles déjà mises en œuvre.

C’est la démocratie qui est mise à mal quand le Parlement est appelé à délibérer d’un jour à l’autre, sous la pression de l’émotion et les assauts de démagogie de responsables politiques qui cultivent la peur.

Après la prorogation de l’état d’urgence et l’extension des pouvoirs de police, d’autres mesures sont encore annoncées par le président de la République.

Il nous paraît essentiel de rappeler que rien ne doit nous faire sortir de l’Etat de droit et nous priver de nos libertés. L’état d’urgence ne peut devenir un état permanent et les conditions de sa mise en œuvre ne sauraient entraver la démocratie sociale, l’exercice de la citoyenneté et le débat  public.

[…]

Nous appelons les femmes et les hommes de ce pays à rester solidaires et à lutter contre toute forme de racisme. Nous appelons aussi à la défense des libertés car nous ferons prévaloir en toutes circonstances notre liberté d’information, d’expression, de manifestation et de réunion. Nos organisations construiront, partout en France, ces lieux qui nous permettront de débattre et nous exercerons une vigilance permanente afin que nos droits et libertés soient préservés et que nul ne soit victime de discriminations.

Signez et faites signer la pétition en ligne !

Tags: , ,

Perpignan : à vomir

Nos deux camarades ont finit par recevoir le courrier qui met fin au suspense mais aussi a la carrière professionnelle pour l’un d’entre eux. En effet Francis a reçu sa lettre de licenciement pour faute sérieuse, et Nathalie une mise a pied de 5 jours ouvrés avec retenue sur salaire.

c’est a vomir quand on connait les fautes qui leurs sont reprochées.

La CGT  va continuer à se battre pour nos deux camarades, le combat ne fait que commencer, nous irons jusqu’au bout de cette affaire afin que nos collègues soient blanchis des accusations qui les condamnent .

Tous ensemble avec nous continuez à soutenir Francis et Nath , tous ensemble battons nous à leurs côtés pour faire éclater la vérité.

 

Tags: , , ,

Prud’hommes : danger !

L’institution des prud’hommes et la démocratie sont en grave danger !

Le gouvernement veut supprimer l’élection des conseillers prud’hommes, la seule grande élection nationale démocratique  du salariat (y compris les chômeurs) ! C’est un déni de démocratie !
Prétendre que cette élection serait de « trop » puisqu’il y a la représentativité, c’est faux ! Voter pour un maire ce n’est pas voter pour un député, voter pour un juge ce n’est pas voter pour son délégué au CE. Tout salarié ou chômeur peut voter aux prud’hommes.
Sur notre seul champ professionnel, la moitié des salariés n’a pas été appelée à voter pour la représentativité car ils sont dans des entreprises de plus de 10 et n’ont pas de délégués syndiqués.

Nous sommes dans la dernière ligne droite puisque l’échéance du projet est à la mi-mai. Nous devons y faire échec, sinon la remise en cause des prud’hommes suivra. Nous devons très rapidement alerter les salariés si cela n’a pas été fait et faire signer la pétition pour réussir.

Tags: ,

Pétition CGT et CFDT contre les licenciements

17 lettres de licenciement et de modification du contrat de travail pour motif économique ont été envoyées aux salariés concernés. Le plan social est effectif.

Le personnel ETAM est victime de l’immobilisme des responsables des ressources humaines.
Manque d’anticipation, absence de réelle gestion prévisionnelle des emplois et des compétences étaient dénoncés, depuis de nombreuses années par les représentants du personnel.

  • Une première vague de licenciements en 2011
  • Un PSE en 2013
  • Et demain, à qui le tour ???

Par cette pétition les signataires dénoncent les choix faits par l’association BTP-CFA Nord Pas de Calais avec le silence complice du CCCA-BTP

17 lettres de licenciement et de modification du contrat de travail pour motif économique ont été envoyées aux salariés concernés.

Le plan social est effectif

Tags: , ,