Messages étiquettés gouvernement

La « retraite Macron » en infographie

La NVO a réalisé cette infographie très bien faite. Surtout ne pas croire Macron va tenir compte de nos revendications lorsqu’il affirme qu’il va prendre l’avis des salariés.

Tags: ,

Retraite : Le coup de « Jarnac » du gouvernement !

La CGT dénonce le jeu de dupes mené depuis des mois par le gouvernement et son haut-commissaire, avec des mesures annoncées mais jamais exposées durant toute la phase de concertation.
C’est à travers le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) que le gouvernement a montré son jeu en accélérant l’allongement de la durée de cotisation (de 167 à 172 trimestres).

Le gouvernement anticipe de nouvelles régressions sociales en reculant l’âge de la retraite à taux plein par le biais de la décote. Il ne cache d’ailleurs plus désormais que son objectif est de reculer l’âge réel de départ à la retraite à 64 ans puis à 65 ans et, cela, le plus rapidement possible.
Toutes les générations nées à partir de 1963 seront concernées ; dès 2025, elles devront avoir cotisé 172 trimestres. Elles vont donc subir une double peine :

  • l’allongement de la durée de cotisation requise qui les obligera à reporter leur départ au-delà de 62 ans
  • la bascule dans le futur système à points

Comme à son habitude, ce gouvernement veut passer en force en avançant et en brouillant les pistes.
Une seule réponse est possible selon la CGT : construire une large mobilisation sociale pour empêcher ces mauvais coups.

Tags: ,

Macron veut baisser ta retraite

Les soldes ? Sur quoi ?

Ta retraite.

Tout de suite, c’est moins sympa, non ?

Pourtant c’est ce qui se prépare.

Découvre le simulateur sur reforme-retraite.info, inscris-toi, fais connaitre ces chiffres.

Tags: ,

Journée d’action, de mobilisations et de grève le 19 mars

Appel intersyndical – CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL, UNL-SD

La situation sociale en France est marquée par l’expression diverse et multiple d’un mécontentement social grandissant, par l’aspiration à une véritable justice sociale et fiscale, par la dénonciation des reculs sur les libertés publiques comme individuelles. Le mouvement des gilets jaunes est l’expression récente de cette profonde crise sociale.

Partout la précarité s’aggrave…

Dans ce contexte, il s’agit de gagner l’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux, l’égalité femmes-hommes et un véritable droit à l’éducation et à la formation. Il s’agit aussi de renforcer notre protection sociale et notre système solidaire de retraite par répartition. Il s’agit enfin de répondre aux enjeux climatiques et environnementaux, tout en développant des emplois de qualité… C’est dans ce but que nos organisations appellent à l’élargissement et l’amplification de la mobilisation sociale.

Tags: , , ,

Le véritable débat, on va se le faire

La prose du président des riches est en train d’arriver. 5 pages et 32 questions insipides plus tard, le message est clair : je vous ai écoutés mais ne comptez pas sur moi pour vous entendre. Pas de rétablissement de l’ISF, rien sur le pouvoir d’achat, les salaires, les pensions et minimas sociaux. Bref, rien sur les légitimes revendications qui font s’exprimer la colère depuis des mois, qu’elles soient portées par la CGT ou par le mouvement des gilets jaunes Macron persiste et signe : j’ai un programme et je l’appliquerai…

Téléchargez notre cahier d’expression revendicative populaire en cliquant sur l’image ci-contre ou lisez-le ci dessous.

Tags:

Appel à l’action le 14 décembre

La CGT des CFA paritaires du BTP relaie l’appel à l’action de la Fédération CGT de la construction (FNSCBA). Nelly Grégor, secrétaire générale du syndicat, a déposé au près du CCCA-BTP un préavis de grève nationale couvrant les actions de l’ensemble des personnels des  CFA.

Déclaration de la FNSCBA

La Fédération Nationale des Salariés de la Construction, du Bois et de l’Ameublement appelle l’ensemble des salariés de nos branches à participer, le 14 décembre, sur l’ensemble du territoire à une grande journée de grève, d’action et de mobilisation. En dépit des manipulations médiatiques observées, notre rôle d’organisation syndicale est d’agglomérer les colères et non de les diviser. La C.G.T. dans et en dehors de l’entreprise, revendique et combat pour une société plus juste et plus équitable. Evidemment, nous ne laisserons pas l’extrême droite et les petits patrons du Bâtiment et des Travaux Publics communiquer pour faire croire que c’est eux les tenants du mouvement des gilets jaunes. L’enjeu est de transformer la colère en rapport de force pour exiger de réelles avancées sociales, financer par exemple par le retour à minima de l’I.S.F. Nous demandons aux patrons de la Construction, du Bois et de l’Ameublement concernant le pouvoir d’achat d’ouvrir les négociations sur :

  • l’égalité totale des salaires des Femmes et des Hommes,
  • Un S.M.I.C. de 1 800€ pour 32 heures hebdomadaires,
  • La suppression de l’annualisation des salaires,
  • Un véritable 13ème mois sans référence annuelle.

Nous exigeons que des négociations soient engagées sur l’ensemble de notre cahier revendicatif : Emploi, Salaire et Retraite. Nous demandons à nos camarades, militants, syndiqués de contacter les unions locales pour structurer et mettre en œuvre la journée d’action et de grève du 14 décembre.

Tags: , , ,

Tous dans l’action le 9 octobre

Le syndicat CGT des CFA BTP appelle à participer massivement à cette première journée de mobilisation afin de faire front au gouvernement qui pille nos acquis sociaux détruit notre système de santé et de protection sociale et accroit les inégalités.

Vous pouvez télécharger le préavis de grève que la CGT a envoyé au CCCA-BTP.

Je compte sur vous pour mobiliser l’ensemble des salariés de vos établissements afin qu’ils participent à cette grande journée d’actions.

Fraternellement

Nelly Gregor

Secrétaire générale de la CGT des CFA BTP

Tags: , , , ,

Mobilisation et grève interprofessionnelle le 9 octobre

Communiqué commun CGT– FO – Solidaires – UNEF – UNL

Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens – la CGT, FO, Solidaires, UNEF et UNL- réunies le 30 août 2018, un constat s’impose et se renforce, celui d’une politique idéologique visant à la destruction de notre modèle social, favorisant notamment l’explosion des inégalités et la casse des droits collectifs.

Cette politique, ainsi que les mesures encore récemment annoncées par le gouvernement, relèvent d’une logique d’individualisation mettant à mal la solidarité et la justice sociale, valeurs essentielles de la cohésion sociale, et fragilisant une  fois de plus les plus faibles, les précaires et les plus démunis.

Qu’il s’agisse :

  • des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ;
  • de la remise en cause du droit à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur et par le gaspillage que constitue le service national universel ;
  • des atteintes au service public, en particulier CAP 22 ;
  • des destructions d’emplois au travers de la désindustrialisation
  • des attaques portées à notre système de santé ;
  • de la destruction de notre système de retraites ;
  • du gel des prestations sociales ;

Les organisations signataires appellent le gouvernement à entendre les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités-es, et qu’il ne soit plus uniquement guidé par l’obsessionnelle diminution de la dépense publique. Au moment où est annoncée une fois encore l’explosion des dividendes en France et dans le monde, il est temps de mener une politique de partage des richesses pour augmenter les salaires, les pensions et les minima sociaux.

Face à cette situation et à des décisions régressives qui s’opposent aux demandes légitimes des travailleurs et de la jeunesse, l’heure est à la défense des fondements de notre modèle social et à la conquête de nouveaux droits.

C’est pourquoi, les organisations signataires décident de faire du 9 octobre prochain une première journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle, étudiante et lycéenne.

Concernant la date de la journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle, l’Union syndicale Solidaires la validera lors de son instance nationale la semaine prochaine.

Les organisations signataires invitent les autres organisations syndicales et de jeunesse à s’y associer largement et à s’inscrire dans un processus de mobilisation.

Paris, le 30 août 2018

Tags: , , ,

Apprentissage en danger !

La réforme de l’apprentissage va bouleverser les formations, les CFA et les jeunes. Les enjeux sont lourds. La CGT des CFA ne reste pas inactive dans ce débat. Nous allons diffuser sous peu de l’information synthétique pour informer tous les salariés et nous préparer à une action résolue de riposte. En ce moment même, des camarades de toutes les régions réunissent de l’information pour nourrir le débat. Notre camarade Philippe FOURCAULT a rédigé le texte ci-dessous qui apportent de nombreux éléments concrets et propose son éclairage politique.

Tags: , , ,

Appel fédéral à agir les 3 et 4 avril

La Fédération Nationale des Salariés de la Construction, du Bois et de l’Ameublement appelle l’ensemble de ses syndiqués, militants et plus largement les salariés à participer aux prochaines journées d’actions et de grèves.

Un appel pour s’inscrire résolument dans un processus de mobilisation large afin de créer les conditions d’un changement de société pour le progrès social.

Depuis trop longtemps, le mécontentement du salariat et les attaques contre nos droits sociaux n’ont été aussi nombreux.
Les attaques libérales du gouvernement contre notre système solidaire n’ont jamais aggloméré autant de luttes porteuses de convergences.
Dans de nombreuses entreprises du privé ou du service public, comme à Carrefour, à Air France, dans la santé et les EPAHD, avec les étudiants qui affrontent les militants réactionnaires, dans la métallurgie, avec les cheminots et bien sûr dans des entreprises de nos métiers, les actions de grève sont le constat d’une réaction et d’une envie de riposter aux coups.
Le service Public, notre bien commun, déjà bien attaqué (ANPE, EDF, Santé à deux vitesses etc…) ne doit pas devenir un marché au service du Capital. Sans Service Public, il y a moins d’industrie, moins de construction et inversement.
Il nous faut, également, mettre de côté les réactions aux tentations de trouver des responsables au fait que nous n’avons pas pu nous mettre, Tous Ensemble, en action lors des manifestations contre la loi travail.

Lutter avec les cheminots à défendre leur statut, c’est faire en sorte de préserver une digue pour la protection du salariat du Privé. C’est aider à défendre nos Contrats de travail à Durée Indéterminée. Les derniers remparts contre le libéralisme extrême de nos conditions de travail.

Pour cela, la F.N.S.C.B.A. C.G.T. vous appelle à lutter les 3 et 4 avril, partout où c’est possible afin de créer les conditions d’un rapport de force.

Nous vous demandons, également, dès maintenant de préparer, dans vos syndicats, la journée interprofessionnelle du 19 Avril Prochain par la convocation d’assemblée générale pour gagner un maximum de salarié en grève dans les métiers de la Construction, du Bois et de l’Ameublement.

Fait à Montreuil, le 27 Mars 2018

Tags: , ,