Archives pour la catégorie Actualité

Réponse de la CGT aux propos de la Présidente de BTP CFA Normandie

La CGT et la CFDT quittent la réunion sur l’observatoire au CCCA-BTP

Hier s’est tenue au CCCA une réunion entre le CCCA et les partenaires sociaux sur le toilettage du statut de 2015.

M. Bouvelle, SG du CCCA, a fait un point sur les négociations de branche en cours (risque de disparition du CCCA). Les OS ont pu s’exprimer sur leurs positions respectivent.

La CGT et la CFDT se sont positionnées clairement pour une défense du CCCA en tant que tête de réseau.

Nous déplorons l’attitude plus réservées des autres organisations syndicales pour la défense de nos emplois et la qualité de formation de nos apprentis.

Un préavis de grève pour le 24 juin 2019 a été déposé par la CGT et la CFDT. Nous espérons que les autres organisations n’hésiteront pas à nous rejoindre.

Aujourd’hui après une déclaration de la CFDT : « … autour de cette table, les partenaires sociaux réunis ne sont pas tous en accord sur la pérennité même du réseau CCCA-BTP. Il nous paraît donc difficile de poursuivre le travail de l’observatoire dans ces conditions, au vu des positions ambivalentes exprimées par certains et certaines organisations. »

Nous avons quitté la réunion de travail au CCCA pour montrer notre désapprobation avec les autres OS et notre volonté d’avoir le CCCA-BTP comme tête de réseau.

Déclaration de la fédération CGT de la construction

Notre fédération interpelle la FFB et la FNTP dont elle juge suicidaire la démarche. La CGT ne laissera ces deux organisations patronales casser l’outil de formation forger tout au long des années depuis la Libération.

Afficher et diffuser ce communiqué de presse du 28 mai.

Déclaration des administrateurs CGT au CCCA

Devant les risques encourus par les apprentis et le personnel des CFA paritaire, nos administrateurs ont fortement interpellé la FFB le 22 mai.

Décès d’Albert Burlon

Notre secrétaire générale rend un dernier hommage à notre camarade Albert

Encore une fois je viens vous annoncer le décès d’un ancien camarade du syndicat CGT des CFA, « Albert BURLON ». Ancien trésorier du syndicat des CFA que j’ai remplacé fin 99 dans son mandat de trésorier pour cause maladie.

Je n’ai pas longtemps côtoyé « BUBU » comme on le surnommait, mais je garde l’image d’un camarade très engagé aux côtés des salariés, et très présents pour les négos importantes concernant notre syndicat.

Pierre le Page, Jean Paul Bidault , Jacques Reviriego, Alain Sirh,  et Ronald Wullaert puis Michel Diamantis ont été ses camarades de luttes pendant les premières années du Syndicat des CFA.

Jean Paul Bidault sera présent aux obsèques qui ont lieu lundi 29 avril à Bourg en Bresse, il représentera notre syndicat.

Je ferai livrer une gerbe dès demain.

C’est le troisième camarade qui nous quitte, en quelques mois. c’est dur de voir partir les copains, mais la vie est ainsi faite!!!

Nelly GREGOR, Secrétaire générale du syndicat CGT des CFA du BTP

Tags:

Journée d’action, de mobilisations et de grève le 19 mars

Appel intersyndical – CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL, UNL-SD

La situation sociale en France est marquée par l’expression diverse et multiple d’un mécontentement social grandissant, par l’aspiration à une véritable justice sociale et fiscale, par la dénonciation des reculs sur les libertés publiques comme individuelles. Le mouvement des gilets jaunes est l’expression récente de cette profonde crise sociale.

Partout la précarité s’aggrave…

Dans ce contexte, il s’agit de gagner l’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux, l’égalité femmes-hommes et un véritable droit à l’éducation et à la formation. Il s’agit aussi de renforcer notre protection sociale et notre système solidaire de retraite par répartition. Il s’agit enfin de répondre aux enjeux climatiques et environnementaux, tout en développant des emplois de qualité… C’est dans ce but que nos organisations appellent à l’élargissement et l’amplification de la mobilisation sociale.

Tags: , , ,

Grève inter-professionnelle le 5 février

Pour répondre à l’urgence sociale, la CGT appelle à la grève le 5 février

Depuis de nombreuses années, les politiques menées au service du capital par les gouvernements successifs génèrent de fortes injustices sociales, territoriales et fiscales. La CGT n’a cessé d’alerter les pouvoirs publics, de mobiliser dans les entreprises et les services contre des reformes régressives et pour une autre répartition des richesses produites dans le pays…

Depuis de nombreuses années, les politiques menées au service du capital par les gouvernements successifs génèrent de fortes injustices sociales, territoriales et fiscales.
La CGT n’a cessé d’alerter les pouvoirs publics, de mobiliser dans les entreprises et les services contre des reformes régressives et pour une autre répartition des richesses produites dans le pays.
Gouvernement et patronat sont restés sourds et sont responsables de la crise actuelle.
Ce ne sont pas les mesurettes récentes annoncées par le gouvernement en réponse au mouvement des gilets jaunes qui répondent aux urgences sociales.
Les 57 milliards d’euros versés aux actionnaires des grandes entreprises démontrent l’ampleur des richesses créées par les travailleurs.
Au-delà des mobilisations des citoyen-ne-s depuis de nombreuses semaines, il est indispensable de construire un rapport de force, notamment par la grève, pour imposer au patronat la redistribution des richesses.
La CGT appelle les salarié-e-s, les agent-e-s, les jeunes comme les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi à se mobiliser ensemble par la grève et les manifestations pour obtenir :

•    une augmentation du Smic, du point d’indice, de tous les salaires et  pensions  ainsi que des minimas sociaux ;
•    une réforme de la fiscalité : une refonte de l’impôt sur le revenu lui conférant une plus grande progressivité afin d’assurer une plus grande redistribution des richesses et d’alléger le poids de l’impôt indirect (TVA, TICPE) pénalisant les salariés et les ménages, le paiement des impôts en France de grandes sociétés (ex. : GAFA), une imposition plus forte des plus hauts revenus et de la détention de capital ;
•    la suppression des aides publiques aux entreprises (CICE, et exonérations diverses, etc.) qui ne servent ni l’emploi, ni la revalorisation des salaires, ni l’investissement de l’appareil productif et mettent à mal notre protection sociale ;
•    le développement des services publics, partout sur le territoire, en réponse aux besoins de la population, avec des moyens suffisants en personnels pour un bon exercice de leurs missions ;
•    le respect des libertés publiques tel que le droit de manifester remis en cause par le gouvernement.

La CGT appelle à tenir des assemblées générales, sur tous les lieux de travail et dans tous les secteurs professionnels, pour réussir la grève et les manifestations le mardi 5 février 2019 et débattre des suites à construire dans la durée.

Montreuil, le 17 janvier 2019

Tags:

Le véritable débat, on va se le faire

La prose du président des riches est en train d’arriver. 5 pages et 32 questions insipides plus tard, le message est clair : je vous ai écoutés mais ne comptez pas sur moi pour vous entendre. Pas de rétablissement de l’ISF, rien sur le pouvoir d’achat, les salaires, les pensions et minimas sociaux. Bref, rien sur les légitimes revendications qui font s’exprimer la colère depuis des mois, qu’elles soient portées par la CGT ou par le mouvement des gilets jaunes Macron persiste et signe : j’ai un programme et je l’appliquerai…

Téléchargez notre cahier d’expression revendicative populaire en cliquant sur l’image ci-contre ou lisez-le ci dessous.

Tags:

Tous dans l’action le 9 octobre

Le syndicat CGT des CFA BTP appelle à participer massivement à cette première journée de mobilisation afin de faire front au gouvernement qui pille nos acquis sociaux détruit notre système de santé et de protection sociale et accroit les inégalités.

Vous pouvez télécharger le préavis de grève que la CGT a envoyé au CCCA-BTP.

Je compte sur vous pour mobiliser l’ensemble des salariés de vos établissements afin qu’ils participent à cette grande journée d’actions.

Fraternellement

Nelly Gregor

Secrétaire générale de la CGT des CFA BTP

Tags: , , , ,

Mobilisation et grève interprofessionnelle le 9 octobre

Communiqué commun CGT– FO – Solidaires – UNEF – UNL

Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens – la CGT, FO, Solidaires, UNEF et UNL- réunies le 30 août 2018, un constat s’impose et se renforce, celui d’une politique idéologique visant à la destruction de notre modèle social, favorisant notamment l’explosion des inégalités et la casse des droits collectifs.

Cette politique, ainsi que les mesures encore récemment annoncées par le gouvernement, relèvent d’une logique d’individualisation mettant à mal la solidarité et la justice sociale, valeurs essentielles de la cohésion sociale, et fragilisant une  fois de plus les plus faibles, les précaires et les plus démunis.

Qu’il s’agisse :

  • des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ;
  • de la remise en cause du droit à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur et par le gaspillage que constitue le service national universel ;
  • des atteintes au service public, en particulier CAP 22 ;
  • des destructions d’emplois au travers de la désindustrialisation
  • des attaques portées à notre système de santé ;
  • de la destruction de notre système de retraites ;
  • du gel des prestations sociales ;

Les organisations signataires appellent le gouvernement à entendre les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités-es, et qu’il ne soit plus uniquement guidé par l’obsessionnelle diminution de la dépense publique. Au moment où est annoncée une fois encore l’explosion des dividendes en France et dans le monde, il est temps de mener une politique de partage des richesses pour augmenter les salaires, les pensions et les minima sociaux.

Face à cette situation et à des décisions régressives qui s’opposent aux demandes légitimes des travailleurs et de la jeunesse, l’heure est à la défense des fondements de notre modèle social et à la conquête de nouveaux droits.

C’est pourquoi, les organisations signataires décident de faire du 9 octobre prochain une première journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle, étudiante et lycéenne.

Concernant la date de la journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle, l’Union syndicale Solidaires la validera lors de son instance nationale la semaine prochaine.

Les organisations signataires invitent les autres organisations syndicales et de jeunesse à s’y associer largement et à s’inscrire dans un processus de mobilisation.

Paris, le 30 août 2018

Tags: , , ,