La réussite de l’apprentissage.

La version de la CGT sur la réussite de l’apprentissage voulu par le précédent gouvernement.

 

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger ! [143.85 KB]

Formation professionelle

Le rapport de l’OSCE sur le marché du travail consacre un exposé important et intéressant à la situation de l’apprentissage 4 ans après sa Réforme profonde et après 2 années de subventionnement inédit. Au rebours de nombreux discours convenus, il invite à relativiser le succès quantitatif de la politique de l’apprentissage :

– L’augmentation des signatures de contrats d’apprentissage est très largement imputable à l’explosion des formations du supérieur

– Le dispositif est très fortement subventionné depuis 2 ans (de 80 % à 100 % des salaires d’embauche des apprentis sont directement pris en charge par l’État) ce qui devrait inviter à la prudence avant de vanter les effets de la libéralisation du marché de l’apprentissage imposée par la loi Pénicaud.

– L’extension des aides aux entreprises à tous les niveaux de qualification constitue un détournement des fonds initialement alloués aux jeunes relevant de l’insertion professionnelle vers des étudiants du supérieur qui peinent nettement moins à intégrer le marché du travail.

– L’augmentation très modeste des 1ers niveaux de qualification, voire la stagnation des CAP, malgré les aides importantes versées aux employeurs et dans un contexte de reprise de l’activité économique, constitue un signal très inquiétant.

 

Pour résumer : l’évolution du dispositif est beaucoup moins favorable aux jeunes les plus vulnérables. C’est une politique qui fait beaucoup pour ceux qui ont peu de besoin, et peu pour ceux qui en ont beaucoup. Le tout en arrosant généreusement les entreprises d’argent public.

 

Pour les 1ers niveaux de qualification, cette politique s’est traduite par :

– Des aides considérables allouées aux entreprises pour un effet très limité sur le volume d’entrées en formation (des aides plus ciblées auraient de ce point de vue été beaucoup plus équitables et efficaces)

– Un changement de modèle des CFA avec une approche de plus en plus budgétaire qui a conduit les Organismes de Formation à privilégier le développement des formations les plus rentables au détriment des jeunes réputés plus coûteux, et à limiter les moyens mis à la disposition des apprentis. La réduction très importante des durées de formation des apprentis de CAP et de BP dans les BTP-CFA en est une triste illustration, tout comme le développement des titres professionnels au détriment des diplômes et de la formation générale des apprentis.

 

Face à cette situation : sans pilotage politique de l’offre de formation, le risque est grand de voir l’outil de formation se spécialiser de plus en plus dans les formations supérieures en négligeant les 1ers niveaux de qualification et en ponctionnant les moyens qui devraient leur revenir.      Concrètement, dans un contexte de tension budgétaire sur le budget de France Compétence, la révision des Niveaux de Prise en Charge des Contrats d’Apprentissage risque de se faire au détriment des CAP et des niveaux 4 si une résistance solide ne s’y oppose pas. Et la sortie, brutale ou progressive, du régime des aides exceptionnelles pourraient bien entériner la fin durable du ciblage des efforts sur les jeunes qui en ont le plus besoin et transformer les fonds à destination de l’insertion professionnelles des jeunes en subventions déguisées pour les entreprises.

 

Dans ce contexte, un réseau de formation majoritairement concentré sur les premiers niveaux de qualification comme les BTP-CFA paritaires doit impérativement s’organiser et s’armer pour défendre les apprentis qui ont besoin de lui. La dissolution de toute solidarité et de tout moyen d’agir de concert crée une situation d’impuissance eu plus mauvais moment. Les « partenaires sociaux » doivent prendre conscience de ce contexte et agir rapidement. La CGT se bat et continuera à se battre dans ce sens.

 

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger ! [1.13 MB]

Pour la paix

La CGT rapelle son engagement pour la paix et contre la guerre.

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger ! [197.48 KB]

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger ! [175.75 KB]

Lettre FNSCBA à l’attention des SG, Présidents et Vice Présidents des AR ainsi qu’aux Organisation Professionnelle

La FNSCBA a envoyé un courrier suites aux réunions se tenant entre les SG, Présidents et Vices Présidents de nos AR en occultant les Organisation Syndicales des Salariés.

 

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger ! [50.88 KB]

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger ! [27.10 KB]

Bonne année 2022

La CGT des CFA vous souhaite une bonne année 2022.

 

L’OPCO de la Construction a ses statuts.

L’OPCO est opérationnel.

Place maintenant à la création de notre tête de réseau.

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger ! [2.21 MB]

La CGT lutte contre les SG qui se réunissent en cachette

 

 

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger ! [128.81 KB]

Rencontre FFB et CAPEB

Dans le cadre d’une continuité des actions initiées 1er semestre 2020 (pétition intersyndicale qui a recueilli plus de 2000 signatures et le préavis de grève national de la CGT des CFA), nous avons demandé à rencontrer la FFB afin de défendre notre position syndicale concernant le maintien d’une tête de réseau.

Cet entretien a eu lieu le 30 août, il a été constructif et intéressant dans les débats.

Rémy, Manu et Nelly y assistaient  de même que Joël Ellen  qui représentait la Fédération CGT Construction.

Nous avons mis en avant l’inquiétude sociale des salariés de nos CFA perte du statut, de politique de branche et d’unicité des conditions de travail dans les CFA.

Nous leur avons rappelé que nous n’avons plus d’interlocuteur au niveau national pour négocier les conditions de travail et les salaires dont la dernière négociation date de décembre 2017.

La FFB est très consciente de la situation dans laquelle se trouvent les CFA aujourd’hui de par l’impact de la réforme de la formation professionnelle de 2018.

Ils nous ont fait part de leur attachement à notre réseau paritaire et à leur volonté de maintenir les CFA de la branche en territoire.

De la nécessité de trouver des solutions et de sécuriser la situation.

Ils nous ont proposés de se rencontrer à nouveau dans quelques semaines afin de travailler sur un projet, et ensuite de mettre en place un calendrier avec l’ensemble des partenaires sociaux afin de faire partager ce projet de tête de réseau.

Nous leur avons demandé une date buttoir de fin de travaux, ils pensent qu’en  mars 2022  nous devrions avoir terminé les négociations.

 

Nous avons également indiqué vouloir rencontrer la CAPEB prochainement.

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons rencontré la CAPEB le 02 novembre (Rémy,  Benoit et Nelly y assistaient  de même que Joël Ellen  qui représentait la Fédération CGT Construction).

Cette dernière nous a également fait part de son attachement au réseau paritaire et à sa volonté de maintenir les CFA de la branche en territoire et de proximité.

La priorité pour la CAPEB est de finaliser les statuts de l’OPCO et seulement ensuite négocier sur une politique de branche de la formation initiale à condition de trouver un lieu de négociation.

La CGT rappelle que les négociations ne peuvent avoir lieu qu’en CPPNI (Commission Paritaire Permanente de Négociation et d’Interprétation). Malheureusement, l’ensemble des partenaires sociaux n’assistent pas aux réunions et le Ministère du Travail ne veut pas trancher sur ce sujet.

Nous sommes dans une impasse et il n’y a plus de dialogue social au sein de la branche.

Les statuts de l’OPCO doivent être finalisés le 13 décembre 2021.

La CGT va s’adresser à l’ensemble des OS et OP afin de remettre en place le dialogue social pour une politique de branche incluant la formation initiale.

 

 

La CGT des CFA appelle à la responsabilité de chacun afin que les échanges puissent reprendre et qu’une solution soit trouvée pour la mise en place d’une tête de réseau, une unicité des conditions de travail, une politique salariale et une formation de qualité à destination des apprentis.

Nous vous tiendrons informés des réunions à venir et de l’avancée de nos travaux.

Le Secrétariat du Syndicat CGT des CFA

 

Appel à la grève, journée du 05 octobre 2021

 

 

Monsieur le Secrétaire Général

BTP CFA XXXXXXX

 

Objet : Dépôt de préavis de grève régional

 

Monsieur le Secrétaire Général,

 

A l’appel de notre Fédération la FNSCBA CGT, le Syndicat CGT dépose ce jour un préavis de grève régional pour l’ensemble de nos sites régionaux pour la journée du 05 octobre 2021.

 

La CGT veut :

 

  • une politique de retour au plein-emploi,
  • un renforcement de notre système de retraite,
  • une augmentation générale des salaires et des minima sociaux,
  • le développement de notre protection sociale,
  • une véritable égalité professionnelle et salariale entre les femmes et les hommes

 

Pour nos CFA du BTP nous demandons :

 

  • la création rapide d’une nouvelle tête de réseau,
  • le maintien de notre Statut National de 2015,
  • une réelle prise en compte de la souffrance des salariés avec la création en urgence d’une commission bien être et organisation du travail.

 

Nous appelons l’ensemble des salariés des CFA de BTP CFA XXXXX à se mettre en grève et à se mobiliser massivement pour cette journée d’actions.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Secrétaire Général mes salutations les plus respectueuses.

 

Pour le syndicat CGT

Le Délégué syndical CGT

Choix de la mutuelle

La CGT des CFA vous annonce que le choix pour la future de réseau (qui concerne 10 associations) est Pro BTP.